Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

PFA4 fête du bouquet

27 novembre 2012: ce fut le grand jour tant attendu de la pendaison de crémaillère sur le futur nouveau site de l’„Oekozenter Pafendall“.

Des responsables et personnel de l’Oekozenter Pafendall, du Mouvement Ecologique et d’organisations soeurs, en passant par les hauts fonctionnaires de la Ville de Luxembourg et surtout les concepteurs, entreprises et ouvriers du chantier ... sans oublier les nombreux hommes et femmes du monde politique: tous s’étaient donné rendez-vous pour cette tradition qu’est la pendaison de crémaillère.

Le bourgmestre M. Xavier Bettel souligna l’importance de la création d’un lieu pareil au coeur même de la Ville de Luxembourg, qui est conçu comme moteur du développement durable; il salua le modèle de financement né des accords passés avec l’Etat et remercia tous les concepteurs et ouvriers associés à  la construction du site.

En sa qualité d’échevine responsable des dossiers „infrastructures et constructions nouvelles“ de la Ville de Luxembourg,  Mme Simone Beisselpointa les atouts écologiques de la construction et sur sa parfaite intégration dans le quartier existantElle qualifia le concept d’oeuvre de pionnier pouvant servir d’exemple aux futures réalisations dans le quartier.

Le ministre délégué au Développement durable et aux Infrastructures M. Marco Schank de son côté se dit réjoui du fait que le Mouvement Ecologique, dont il était lui-même responsable actif pendant des années, sera bientôt en mesure d’emménager dans de nouveaux locaux. Il remarqua que le travail accompli par l’Oekozenter, le Mouvement Ecologique, le Klima-Bündnis Lëtzebuerg e.a. revêt une grande importance d’un point de vue sociétal et salua les nouvelles perspectives qui s’ouvrent par conséquent auxdits acteurs grâce à ce nouveau centre.

M. Théid Faber, président de l’Oekozenter Pafendall, esquissa le processus de développement parcouru par ce dernier et souligna dans ce contexte l’appartenance du centre au quartier du Pafendall. “Votre place est là-haut – la nôtre ici-bas“ (“Ihr da oben – wir hier unten”): tel était le slogan pertinent d’une action commune engagée avec le syndicat d’intérêt locaux du Pafendall lorsqu’il s’agissait à l’époque de lutter contre un projet visant à construire une bifurcation allant du tunnel sous la Ville en direction de Clausen/Neudorf. Théid Faber fit le lien avec la devise « bottom up » des organisations non gouvernementales et mit ainsi en évidence le site particulier, dans la vallée, à mi-chemin entre la Ville-Haute et le Kirchberg. Dans un avenir proche, cette attractivité sera renforcée par la construction d’un ascenseur qui le reliera directement à la Ville-Haute, d’un arrêt de chemin de fer au-dessous du „Pont rouge“ et d’un accès direct au Kirchberg, soit une connexion optimale au réseau des transports publics. En guise de clôture de son discours, M. Faber adressa ses vifs remerciements à l’ensemble des décideurs, à savoir à l’ancien ministre de l’Environnement M. Lucien Lux ainsi qu’à M. Marco Schank, à la Ville de Luxembourg et à son ancien bourgmestre M. Paul Helminger, au collège échevinal actuel, aux divers Services de la Ville de Luxembourg, à l’Etat, sans oublier les responsables du projet et ouvriers actifs sur le chantier.

La présidente du Mouvement Ecologique Mme Blanche Weber, insista de son côté sur la volonté de faire du nouveau centre un „lieu de rencontre vivant“.  Lieu de travail certes pour les hommes et femmes qui y réalisent des projets dans l’intérêt du développement durable, le centre est conçu comme un lieu où les citoyens intéressés se rencontrent, s’échangent, s’engagent dans le but de promouvoir l’idée de la durabilité, voire comme un centre de formation, qui disposera en outre d’une médiathèque intéressante. Bref, un endroit qui se veut être le symbole d’une culture vivante et de concepts et visions au service du développement durable. Une organisation active dans le domaine du développement durable est en droit de disposer de locaux adéquats au même titre que d’autres organisations ou institutions comme la Chambre des métiers, la Chambre de commerce et bien d’autres associations professionnelles et syndicats.

L’architecte du bâtiment M.Nico Steinmetz prit la parole en dernier et souligna encore une fois l’orientation architecturale du bâtiment et son insertion harmonique dans le quartier Pafendall. Un rôle prééminent lors de la conception du projet revînt à la méthode de construction écologique et à l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement. L’aspect écologique étant sans concession au centre, le projet fut un vrai challenge et un réel apprentissage pour toutes les parties. Le résultat en dit long: un bâtiment « passif » qui impressionne et qui servira - nul doute – de précurseur aux futurs projets architecturaux écologiques dans le domaine des bâtiments publics.

Une ronde conviviale se rassembla ensuite autour d’un pot de l’amitié offert parla Ville de Luxembourg, comme il est de coutume à l’occasion d’une pendaison de crémaillère.