Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

Histoire

C’est en 1989 que Nico Steinmetz fonde son atelier d’architecture de la rue Malakoff à Luxembourg, suite au premier concours qu’il remporte avec la complicité de Stefano Moreno son associé jusqu’en 1994 : la reconversion d’une ancienne fabrique à Hollerich qui deviendra le complexe Downtown, un des hauts lieux de la vie nocturne de la Ville. Cette collaboration donnera le jour à plusieurs projets, dont la rénovation de l’ensemble des immeubles de logements de la rue du Nord avec ses boutiques, ainsi que la maison Seiler à Heffingen, manifeste de jeunesse sur le renouveau de l’habitat en milieu rural.

En 1990 Arnaud De Meyer et Nico Steinmetz se rencontrent à l’Institut Supérieur d’Architecture St-Luc de Bruxelles où le premier entre comme étudiant alors que le second commence à y officier en tant qu’assistant du professeur Jean Cosse pour l’atelier d’architecture.

En 1995 Arnaud De Meyer rejoindra l’atelier d’architecture Nico Steinmetz en qualité de collaborateur architecte. Cette même année, Nico Steinmetz recevra le premier Prix Luxembourgeois d’Architecture pour la maison et l’atelier Malakoff. Les caractéristiques des projets de l’atelier sont l’échelle et le rapport aux lieux, au site, l’étude poussée des détails et la maîtrise de la matérialité des constructions. Le volet urbanistique est particulièrement sensible et les réflexions sur l’agencement et sur les structures des espaces urbains intègrent dès le départ les réflexions sur les projets d’architecture proprement dits.

Entre 1997 et 2000, l’atelier s’attelle à un premier chantier d’envergure : la transformation et l’extension des Anciens Thermes de Mondorf-les-Bains avec extension salle-des-fêtes, ainsi qu’à la rénovation du Pavillon de la Source Kind avec aménagement de tous les abords à l’entrée du Parc Thermal ; l’ensemble sera terminé en 2001.

Forts de cette expérience, la collaboration des deux architectes prendra une tournure plus officielle par la création en 2001 de l’association « STEINMETZDEMEYER architectes urbanistes ». L’association pose comme fondement la volonté de cultiver une non-spécialisation, c’est-à-dire une grande diversité de projets, de tous types et à toutes les échelles ; et aussi d’exercer un regard perpétuellement neuf sur les projets par le questionnement et l’analyse renouvelés à chaque nouvelle mission. Le duo démarre mais ne tarde pas à faire parler de lui : cette toute jeune association s’est vu confier la métamorphose de l’historique maison Thorn à Niederanven en Kulturhaus. Le projet a préservé la bâtisse séculaire à laquelle est venu s’adjoindre un nouvel espace de verre, d’acier et d’essences indigènes (inauguré en 2007).

Puis, l’atelier se voit récompensé du prix d’architecture dans la catégorie « habitat » en 2004 pour la réalisation de la maison Weber, une maison individuelle réunissant lieu de travail et lieu de vie dans un site unique à Dippach.

En 2007 l’association est récompensée du Prix Luxembourgeois d’Architecture, catégorie Lieux de Travail pour la transformation d’une ancienne menuiserie en un immeuble de bureaux abritant les 80 salariés d’un bureau d’études InCA. L’alternance de châssis vitrés avec des modules de bardage en bois confère une identité forte à ce bâtiment implanté au sein d’une zone industrielle ordinaire. Lauréat du concours organisé par la Ville de Luxembourg en 2007, l’association œuvre à présent à la création du successeur de l’actuel Bierger-Center-Centre Hamilius. Le nouvel édifice, place Guillaume, sera complété par des espaces d’exposition, de réception et de réunion, des logements de toutes catégories et d’une nouvelle salle des mariages.

En 2008, STDM ravit la première place du concours d’architecture du SES Business Center de Betzdorf. Actuellement en chantier, le projet devra voir le jour en 2012.

Dans le cadre du concours international de la gare périphérique de Cessange en 2009, STEINMETZDEMEYER en association avec POHL ont remporté une deuxième place en ayant imaginé un ensemble architectural conçu comme une continuation de l’environnement urbain et paysager.

A l'automne 2010, ils ont été lauréats du concours réalisé sous l’égide du Fonds d’urbanisation du Kirchberg pour la nouvelle Luxexpo et Gare Kirchberg. Chaque élément du projet y affiche son identité propre tel un point de repère à l’échelle du quartier et tous interagissent pour former un « paysage urbain ».

Fin 2010, STDM a consécutivement remporté deux concours : «Baulücken 2010» de la Ville de Luxembourg dont l'objectif est de construire des logements à des prix abordables sans renoncer à la qualité des lieux de vie et à l'esthétique, ainsi qu'un immeuble de 68 logements en 3 blocs pour la SNHBM dans le quartier de Grünewald à Kirchberg.

STDM présente également l'urbanisme et plusieurs bâtiments sur le développement des Jardins de Luxembourg, l'ancien site de la laiterie Luxlait au cœur du quartier d'habitation de Merl.

La Place du Centre à Dudelange sera de même cultivée par notre atelier d'architecture: de nombreux logements et commerces s'y trouveront dans le futur.

Actuellement en phase démolition, nous sommes fiers de pouvoir inclure le projet de réhabilitation du site des Brasseries de Neudorf dans notre portefeuille.

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information » disait Einstein. En 20 ans de carrière, le tandem s’est construit pas à pas des bases solides et mesure avec satisfaction le chemin accompli durant cette période. Ils poursuivent donc avec enthousiasme leur quête de connaissance, et d’expérience dans des projets qu’ils souhaitent toujours différents, formateurs et passionnants.