Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

JDL-T2 1027

TRILOGIE

Luxembourg-Merl (LU)

classe énergétique B

stade: livré 2016
maître de l'ouvrage: Les Jardins de Luxembourg
architectes / collaborateurs: D. Bouche, P. Lacord, V. Verri, J. Lucas
paysagiste: Areal

Ces trois immeubles résidentiels de luxe situés dans le prolongement des bâtiments individuels à quatre façades de la rue Charles Martel sont implantés librement pour dégager entre eux des ouvertures visuelles et spatiales généreuses sur les alentours urbains et paysagers. 

Tels des rochers, ces bâtiments monolithes sont revêtus de pierres naturelles, couleur terre, qui leur procurent un ancrage solide sur le versant. Ces pierres sont déclinées depuis les socles des bâtiments à leurs étages : en commençant par des blocs bruts empilés aux plaques lisses et polies soigneusement calepinées.

De manière cubiste, des volumes saillants et des découpes en retrait ainsi que de grandes ouvertures complétées de panneaux de verre fragmentent et allègent ces rochers. Les baies et les espaces verts environnants, , ainsi queles balcons sertis dans la masse minérale complètent les espaces de vie de manière très généreuse et les font profiter au maximum de la lumière chaude du soleil sur ce versant sud-ouest.

 

Les appartements, par deux à chaque niveau, comptent chacun au moins trois façades et des pièces de séjour toujours orientées sur les faces sud à ouest les mieux ensoleillées.

La réduction au strict minimum des points d'appuis intermédiaires et des gaines techniques permet une très grande flexibilité d'aménagement des différents appartements, de manière à pouvoir offrir des logements ajustés sur mesure.

Ceux-ci sont destinés à offrir une qualité de vie urbaine visant l'excellence. Ils sont de ce fait prévus avec toutes les pièces de service intégrées pour un maximum de confort. Ils sont encore complétés de services communs comme la conciergerie et d'installations de détente, de loisirs et de sport partagés entre ces trois 'rochers' pour un maximum de bien être des habitants.

La piscine au centre des trois rochers est semi-enterrée et pourvue d'une grande paroi orientée sud-ouest entièrement vitrée. La plage intérieure est complétée de 'decks' extérieurs en bois et d'une partie de jardins communs protégés des regards extérieurs pour permettre à tous des moments de détente intimes. 

Ces trois immeubles monolithes-cubistes, ou trilogie de 'rochers', sont pourvus des mêmes matériaux, composés sur base des mêmes thèmes, mais comportent chacun des variations subtiles en fonction des orientations particulières et de la topographie proche.

Ils présentent ainsi beaucoup de similitudes afin de garantir la cohérence et l'harmonie de l'ensemble, mais sont assez différentiés pour apparaître comme des individus formant une fratrie élégante.

Tous ces dispositifs, ainsi que la proximité immédiate des équipements publics scolaires entre autres et commerciaux sur la nouvelle place publique, sont un gage de qualité de vie, de confort et de luxe au cœur même de la capitale.