Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

JGMT

Ensemble Jong Mtt

LES APPARTEMENTS :

Le programme comporte 3 immeubles à appartements.

Deux immeubles de logements collectifs sont situés le long de la rue de la Gare.

Le premier immeuble en venant du centre peut accueillir deux surfaces commerciales au rez de chaussée.

Il comporte au total 4 appartements 1 chambre et 4 appartements 2 chambres ainsi qu’un grand appartement en penthouse au 3ème étage partiel, qui profite ici d’une grande terrasse avec un beau dégagement vers le sud.

Le deuxième immeuble sur la rue de la Gare peut également accueillir au rez de chaussée 2 surfaces commerciales ou à destination de professions libérales. Il comporte au total 3 appartements 1 chambre et 3 appartements 3 chambres.

Un troisième immeuble de logements collectifs, avec un gabarit plus bas, se situe sur la promenade. Il comporte un appartement 3 chambres et un appartement 2 chambres, deux appartements 2 chambres au 1er et un grand penthouse 3 chambres au 2ème étage partiel, avec grande terrasse et dégagement vers le sud.

LES MAISONS :

Les maisons sont réparties en trois groupes de quatre unités.

Dans chaque groupe, la maison d’extrémité au sud ou à l’ouest, avec 3 façades, profite d’une superficie plus grande, afin de mieux tirer parti des possibilités de prises de lumière naturelle et d’ouvertures supplémentaires.

LES CIRCULATIONS :

Les accès aux différentes parties du projet doivent être clairs dans l’objectif de gérer les flux de personnes et optimiser le fonctionnement du site. Tant les habitants que les visiteurs doivent être guidés simplement vers leur destination. Cela commence par la lecture simple de l’architecture des bâtiments pour identifier directement sa destination.

Les entrées des maisons individuelles au sous-sol sont traitées de manière noble pour que ces espaces appartiennent à part entière aux zones de vie de chacune d’elle.

LES ORIENTATIONS :

Au-delà de ces répartitions fonctionnelles et des gabarits attentifs aux bons rapports de voisinage, garantissant la meilleure entrée de lumière naturelle, l’aménagement des habitations tant privées que collectives est en tous points attentif à offrir aux futurs habitants la meilleure orientation sud ou ouest des pièces de vie et des espaces extérieurs, terrasses ou balcons.

LA STRUCTURE :

La structure est en gros-œuvre traditionnel pour les éléments porteurs principaux reposant sur le sous-sol commun: murs mitoyens entre maisons, murs de séparation entre appartements, cages d’escalier. Ils représentent les grandes subdivisions du projet. Les murs porteurs sont réduits au strict minimum et les portées des dalles sont optimisées en ce sens.

LES FACADES :

La manière de disposer les matériaux pour organiser les façades en fonction des types de logements et de leurs situations apporte les nuances permettant d’identifier chaque unité de logement, autrement dit de reconnaître dans le groupe chaque individu.

Ainsi, dans les façades des maisons et des immeubles à appartements orientées vers l’intérieur d’îlot, les masses d’enduits permettent de marquer les limites entre les différentes unités d’habitation, en créant des cadres soulignant la mitoyenneté des maisons, ou en marquant les allèges et murs de séparation entre les appartements. Les encadrements des maisons permettent également d’harmoniser la perception de leur gabarit qu’il y ait ou non un 2ème étage.

Les façades des immeubles sur la rue de la Gare procèdent d’une autre logique. Les rez-de-chaussée commerciaux s’expriment tel un grand soubassement par l’usage soit de vitrines, soit de bardages en panneaux. Il est partiellement surplombé d’un auvent marquant les diverses entrées.

LES ABORDS :

Les matériaux sélectionnés pour les abords sont sobres, résistants et réduisent la nécessité d’entretien : Murets en béton apparent coulés sur place ou préfabriqués, escaliers d’accès et terrasses minérales dalles de béton préfabriquées, chemins intérieur d’îlot en pavés béton et en pas japonais en béton préfabriqués, etc. 

Les plantations sont toutes d’essences locales.

 

Collaborateurs : Dominique Bouche, Valentina Verri, Nicolas Clarys, Laetitia de Theux, Chloé Davin, Elena Munoz Espiago