Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

Veuillez orienter votre appareil en mode portrait

PFASC 0634

une icône pour la mobilité douce à luxembourg

Le projet a pour objectif de réaliser une liaison mécanique à destination des cyclistes entre le Pfaffenthal et la Ville-Haute. Elle s’inscrit dans le cadre d’une politique volontariste de la Ville de Luxembourg qui souhaite promouvoir les déplacements doux. A cet effet, la Ville a mis en place un éventail de mesures concrètes visant à augmenter la part modale du vélo à l’horizon 2020 («Conceptvélo»).

Le site de la Ville de Luxembourg est caractérisé par une topographie irrégulière qui constitue une contrainte importante pour les déplacements non motorisés. Exception faite de l’ascenseur du Grund, en fonction depuis près de 20 ans, il n’existe aucun moyen de transport mécanique permettant le franchissement du dénivelé séparant la Ville-Haute de la Ville-Basse. Situé directement en contrebas de la Ville-Haute (dénivellation de 70m), Pfaffenthal est le quartier de la Ville Basse le plus adapté pour recevoir une seconde liaison verticale en direction du centre-ville.

Le public-cible d’une liaison verticale comprend la population résidente dans la vallée, mais également tout public qui serait amené à utiliser cette infrastructure de façon occasionnelle. Même si la liaison est principalement destinée à un public de cyclistes, un potentiel d’usagers piétons venant de Pfaffenthal est également à prendre en compte. La population résidente active et scolarisée serait susceptible d’emprunter cette liaison quotidiennement. Le potentiel d’usagers occasionnels (cyclistes et piétons) pour une liaison verticale est significatif mais difficilement quantifiable. Il se subdivise en 3 groupes principaux, à savoir :

- Les promeneurs

- Les visiteurs

- Les touristes


anciens collaborateurs: Wael Mouawad, Diego Pirra, Thomas Burg

budget: 7.5 Mio €